Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Buveur de poèmes, le blog de Franck Kukuc

Antoine et le rouge rare de vieilles vignes

26 Janvier 2017 , Rédigé par Buveur de poèmes Publié dans #Mots et vins d'avant

Peinture d'E.Dazelle

Peinture d'E.Dazelle

A lier des inconnus entre eux par la magie d'un verre tendu,

D'entre tous,
Il y eut, lui, qui poussa la porte, discrètement.

Avançant à petits pas, il dit
"Bonjour je suis Antoine"
Les rires fusèrent de surprise, 
Tandis que les regards s'illuminaient davantage.
La méchanceté n'avait pas trouvé place.
Non ! La présentation d'Antoine nous avait juste rappelé ces scènes de réunions d'alcooliques anonymes.
Nous, nous n'attendions qu'un énième hédoniste.
Lui, ne voulait pas déranger.
Il eut son verre de rouge rare de vieilles vignes.

Ce vin fit parler l'un des participants de son métier d'acteur.
Je lui avouais que depuis des mois je l'avais reconnu,
Et lui signifiais, ce soir, que l'important, ici, était le plaisir d'un moment de partage.

Cela dura encore.
J'aurais voulu que tout l'amour et la joie s'invitent là.

Et puis les uns après les autres, ils repartirent vers leurs habitudes.

Deux restèrent, 
Véronique, Antoine.

Véronique à l'origine de ce moment,
Véronique brûlante de bonne humeur, 
Venue de Montréal faire escale dans cette petite cave à vins de France.
Venue découvrir ce qu'elle n'avait que lu :
Le rouge rare de vieilles vignes.

Antoine, si tendre dans ses propos,
Qui ne pût acheter en plus de ses bulles prévues que le rouge rare de vieilles vignes,
Si bien goûté car entouré de vies.

Antoine, venu chercher un peu de réconfort qu'il trouve à chacun de nos partages,
Antoine,
Cette confession..

Et la lumière dans mes yeux,
Et la lumière dans mon être,
Un merci du bout de lèvres tremblantes.

Buveur de poèmes 
Janvier 2016.

 

Janvier 2017

Et depuis...

J'ai découvert qu'Antoine était artiste peintre, qu'il m'achetait beaucoup de bouteilles pour "s'inspirer" (il a peint une série de tableau sur l'ivresse). Il a une poésie dans le regard qui court souvent jusqu'au bout de ses doigts. Il est bienveillant (en tous cas avec moi). On peut le retrouver parfois à L'Atelier d'Hauteville - 74 rue d'Hauteville, Paris 10e. La galerie vient de faire quelques travaux et c'est beau avec tous ces lumineux et une lumineuse pensionnaires.

Véronique, elle, est à Montréal. Elle anime les bouteilles de vins pour lesquelles elle a eu un coup de coeur. J'ai entendu dire qu'elle se lançait dans la permaculture. Elle semble, entre mille projets, avoir la ferme intention de faire de la vigne entre "plein béton" (Tout du moins sur les toits pour être au plus près du bleu du ciel) et "sol de neige". Elle a la poésie dynamique. Elle reviendra en France en Avril, cette fois-ci chez Pierre.

 

Pierre, Pierre Bernault vigneron

Château Beauséjour - 7 Arrialh. Montagne, Aquitaine. (Plus proche du ciel que de St Emilion)

 A toi, qui m'a donné ma chance chez De Vigne en Ville en me proposant des facilités commerciales pour avoir tes vins, 

Toi qui m'a permis de fidéliser une clientèle avec "La Petite robe poivrée", qui a favorisé mes premiers pas de "bateleur" sous le soleil de Toulouse, Gragnague (Big up à ma "collègueuh" Evelyne et son accueillant, fantastique boucher Serge Galop), de Lavaur chez mon ami Bertrand Denizot de L'Accord Parfait (La cave-restaurant de Lavaur et des nombreux kilomètres alentour !)

Un seul mot qui pourrait sembler banal à la lecture mais dont tu connais l'intensité quand nous échangeons au téléphone :

Merci.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article